1. A. Vivaldi, Concerto ò sia il Corneto da Posta 2:31
2. F.M. Veracini, Giga Postiglione 2:57
3. J.S. Endler, Der Raritaeten Mann (Le Montreur de curiosités) 4:30
4. G.F. Haendel, Sinfonia Allegro Postillons   1:49

Sonne, sonne, cor de postillon !
Es ruft das Posthorn!

Ensemble Artifices

Alice Julien-Laferrière : violon et direction artistique / Barockvioline und künstlerische Leitung | Romain Bockler : chant / Gesang | Jean-François Madeuf : cor de postillon, trompette et cor de chasse / Posthorn, Trompete und Jagdhorn

Sortie le 18 mars 2022 – Coffret CD – référence : SEA 04 – durée totale : 59′ – Label : Seulétoile – Distribution : Socadisc, ISBN : 3770020083075

Prix : 18€

Violoniste baroque et directrice artistique de l’Ensemble Artifices, Alice Julien-Laferrière se passionne depuis une dizaine d’années pour les relations entre la musique et la poste aux XVIIe et XVIIIe siècles. Soutenue par le Musée de la Poste depuis 2013 pour ses créations en lien avec ce thème, elle a donné de nombreux concerts, spectacles ou encore des conférences musicales autour du cor de postillon.  Cet instrument est au cœur de ce nouvel ouvrage bilingue franco-allemand et nous mène sur les routes de France et du Saint Empire romain germanique.
Le cor de postillon fut l’instrument des grandes heures de la poste, des relations épistolaires et des voyages en malle-poste. Sa sonnerie a retenti sur toutes les routes d’Europe et inspira les plus grands compositeurs du XVIIIe siècle : Bach, Vivaldi, Telemann, Veracini, Endler… De nos jours, de nombreux services postaux l’ont conservé comme symbole.
Apprenez-en plus sur cet instrument en cinquante-neuf minutes de musique, un livret de disque écrit sur 15 cartes documentées, 2 marque-pages et 1 poster.
Cet ouvrage s’accompagne de plusieurs vidéos et notamment d’une captation du double concerto pour cor de chasse et cor de postillon de J. Beer que nous avons voulu avoir en images afin de pouvoir savourer le fait qu’un même musicien alterne sa partie soliste sur deux instruments différents. Une prouesse de Jean-François Madeuf !

Revue de presse